Les meilleurs investissements immobiliers

Il existe sur le marché de l'immobilier en France différents types d'investissement en fonction du projet de chacun, des objectifs visés et du niveau de connaissance requis dans le milieu. Afin d'en savoir plus, zoom sur les meilleurs investissements immobiliers pour mieux apprécier, la rentabilité et le rendement possible, ainsi que les avantages et inconvénients.
les meilleurs investissements

L'investissement locatif traditionnel

L'achat d'un appartement ou d'une maison dans le but de percevoir des loyers fait partie des investissements immobiliers les plus prisés des Français. Quelle que soit la taille du logement, de la superficie du terrain (si applicable) ou de l'ancienneté du bien, l'acquisition pour en faire un investissement locatif reste une valeur sûre même s'il n'est pas sans risque.

Parmi les avantages pour l'acquéreur, la possibilité de fixer librement ses loyers et d'acheter n'importe où en France, sans contrainte. Mais ce type d'investissement présente également quelques désavantages, et pas des moindres : pas d'avantage fiscal (diminution d'impôts) et la nécessité de remettre aux normes le logement avant la location (ce qui peut être très coûteux pour des logements très anciens). Le rendement est de l'ordre de 3 à 6%, parfois moins dans des villes comme Paris ou le prix au m² est très cher.

L’investissement locatif dans le cadre de la loi Pinel

Très en vogue chez les investisseurs, l'investissement locatif Pinel permet de réduire de manière substantielle ses impôts sur le revenu en achetant dans le neuf pour louer le bien à un niveau modéré. Beaucoup disent que ce type de placement serait parmi les meilleurs investissements immobiliers mais la rentabilité et le rendement ne sont pas toujours aussi performants en fonction de l'emplacement du bien.

Parmi les avantages, il y a la défiscalisation et l'assurance d'obtenir un logement aux normes prêts à la location (ces biens sont inclus dans des programmes immobiliers neufs dans certaines villes de France). Parmi les inconvénients, le loyer reste plafonné et il y a un engagement du propriétaire à maintenir ce loyer plafonné (3, 6 ou 9 ans). Ce type de programme n'existe pas partout et n'est vraiment avantageux que pour les personnes qui payent beaucoup d'impôts et qui souhaitent ainsi réduire la pression fiscale.

L'investissement dans les SCPI de rendement

Le type d'investissement attire toutes les classes sociales par ses rendements intéressants et le fait de pouvoir transmettre plus facilement un capital. Il existe des SCPI de rendement familiales qui donne à la famille et à ses descendants des revenus complémentaires avec des parts qui pourront être rachetées le cas échéant.

Cependant, les investissements immobiliers dans des SCPI de rendement nécessitent une connaissance non négligeable dans les mécanismes de cette classe d’actifs. Cet investissement n'est pas sans risque et un manque de connaissance peut amener à des situations financières délicates pour l'investisseur.

Parmi les principaux avantages de ce type de placement, il y a bien évidemment le rendement (supérieur à 5% la plupart du temps) et la facilité de transmettre son patrimoine. Parmi les inconvénients il y a les frais de souscription (oscillant entre 8 et 10%) et la fiscalité (les investisseurs qui sont dans une tranche imposable 30% ou plus voit proportionnellement fondre le rendement initial, sans oublier les prélèvements sociaux).

L'investissement dans un bien en démembrement de propriété

Un bien en démembrement de propriété est une opération qui revient à séparer un bien en pleine propriété en deux parties distinctes : l’usufruit et la nue-propriété. Temporaire (généralement entre 10 et 20 ans), ce type d'investissement permet de donner pleinement la propriété du bien à l'investisseur quand l'usufruit prend fin.

Ce type d'investissement a plusieurs avantages, comme la possibilité d'acquérir un bien largement en dessous de sa valeur (économie de l'ordre de 40%). De plus, le nu-propriétaire ne paye pas de charges qui doivent être acquittées par l'usufruitier. Autre avantage : la possibilité de transmettre un bien à ses descendants en limitant les frais de succession. Parmi les avantages, il y a l'absence de liquidité pendant toute la durée de l'usufruit.

L'investissement dans l'ancien avec comme finalité la location meublée

C'est un investissement prisé pour les locations de courte durée notamment pour les étudiants ou dans les endroits à proximité des zones touristiques. Que ce soit dans l'ancien ou dans le neuf, la location meublée fait partie des investissements immobiliers des Français quelle que soit la taille du logement en question.

Parmi les avantages, un rendement plutôt intéressant et une belle rentabilité. Parmi les inconvénients, le durcissement législatif qui impose aux propriétaires de respecter un minimum en termes d'équipements. Le propriétaire doit également souscrire à une assurance spécifique et les locataires indélicats peuvent ruiner tout espoir d'un placement durable avec nécessité de changement de matériels ou investissements lourds.

L'investissement dans le viager

Peu courant en France, le viager peut sans aucun doute être classé parmi les meilleurs investissements immobiliers. Le viager consiste pour un acheteur et un vendeur se s'accorder sur le prix du bien (bien souvent, la valeur vénale de laquelle est déduite la valeur du droit d’usage et d’habitation qui est calculé en fonction de l'âge du crédirentier et de son espérance de vie).

Une fois ce prix négocié, l'investisseur verse un bouquet (une sorte d'acompte ou premier versement qui correspond généralement à 60% de la valeur vénale du bien) puis, chaque mois, une rente à l'occupant jusqu'à ce que ce dernier trépasse. Plus le rentier arrive à un âge avancé, plus la décote (différence entre la valeur réelle et l'investissement consenti) décroît. Une fois le rentier décédé, le bien revient de plein droit à l'investisseur.

Parmi les avantages, un rendement et une rentabilité très attractifs notamment si le rentier décède avant l'âge moyen observé. Parmi les inconvénients, l'absence de liquidité et le risque que le rentier vive plus longtemps que prévu.

L'investissement dans un programme immobilier neuf via financement participatif

Le financement participatif ou le crowfunding consiste à financer un programme immobilier à plusieurs. Des investisseurs unissent leurs efforts pour financer un programme ou financer un immeuble dans l'objectif de financer l'acquisition et d'obtenir des loyers proportionnels aux parts consenties.

Le financement participatif est connu pour son rendement intéressant (parfois de l'ordre de 8%). Cependant, il n'y a pas de défiscalisation dans ce type de placement et tout aléas dans le planning du programme immobilier ou toute défaillance d'un co-investisseur peut avoir des conséquences désastreuses d'un point de vue financier.

Prêt à vous lancer ? Cliquez ici pour simuler votre capacité d'emprunt gratuitement

Ou investir à Lyon ? les quartiers de la capitale des gaules passés au crible

En savoir plus

Les meilleurs investissements immobiliers

En savoir plus

Investissement locatif ancien : 2 importants principes à ne pas ignorer

En savoir plus