prestafinance-actualite-default-1

LES QUARTIERS AUTOUR DE LYON POUR INVESTIR

VILLEURBANNE : Un marché très varié
Moins cher que Lyon, mais tout aussi bien desservie par les transports en commun, Villeurbanne est un peu l’eldorado des primo-accédants qui ne veulent pas s’éloigner du centre-ville. Trois micro-marchés peuvent se distinguer : Entre Charpennes et Gratte-Ciel, les prix sont relativement élevés. Ils sont un peu plus bas dans le secteur du Tonkin et aux abords du 3ème arrondissement de Lyon. Enfin, sur le secteur de Flachet, Cusset et Laurent-Bonnevay, les prix sont toujours très bas.
BRON : Le compromis entre la ville et la banlieue
Dans la petite couronne de Lyon, Bron est une ville de banlieue calme, extrêmement bien desservie par les transports en commun avec les trams T2 et T5, mais qui n’attire plus aujourd’hui autant les acquéreurs que Décines ou Meyzieu. Reste que selon le type de biens, leur localisation et leur état, les prix peuvent faire le « grand écart ».
OULLINS : Une ville en plein développement
Accessible en métro grâce au prolongement de la ligne B, Oullins attire des Lyonnais qui recherchent une maison ou un grand appartement, tout en restant proche de Lyon.
CALUIRE : L’esprit de village à deux pas de Lyon
Avec son centre-ville accessible en quinze minutes depuis le cœur de Lyon, Caluire-et-Cuire a des allures de village malgré ses 42 000 habitants. Le calme et les nombreux espaces verts permettent au secteur de connaître une forte demande. La commune compte plusieurs micro-secteurs (Montessuy, Cuire le bas, Cuire centre, le Vernet, Vassieux, les rives du Rhône, Saint-Clair…) où les prix varient énormément. Les alentours du métro C font partie des plus chers, tandis que les prix les plus bas se trouvent dans le quartier de Saint-Clair.
TASSIN : Le nouveau « 10ème arrondissement de Lyon »
Depuis 2013, Tassin a complètement rénové son centre-ville. Une dynamique accompagnée d’une baisse des prix d’environ 10%.