prestafinance-actualite-default-1

L’ACCES AU CREDIT IMMOBILIER S’AMELIORE POUR LES JEUNES ET LES MENAGES MODESTES

Selon l’Observatoire CSA / Crédit Logement, les taux de crédit immobilier continuent de battre des records à la baisse en se fixant à 2.03% en moyenne en avril 2015. En parallèle, les banques acceptent de prêter sur des durées plus longues, une combinaison favorable aux ménages jeunes et modestes qui accèdent davantage à l’emprunt.

Si la chute des taux n’est pas une nouveauté, l’observatoire note que les ménages les plus jeunes (moins de 35 ans) et les plus modestes (moins de 3 Smic par mois) en bénéficient désormais. Ce qui n’était pas le cas auparavant. En effet, l’observatoire relève que ces ménages étaient écartés du marché il y a quelques années, généralement dû à un apport personnel insuffisant.
Le recul des taux d’emprunt n’explique pas tout. Par rapport à fin mars 2014, la durée moyenne des prêts s’est allongée de huit mois pour atteindre 212 mois (17 ans et 8 mois). Une tendance qui profite massivement aux jeunes ménages : 61.2% des prêts accordés aux moins de 35 ans entre janvier et mars 2015 s’étalaient sur 20 ans ou plus, dont près de 25% sur 25 ans et plus.

En définitive, quelque soit l’indicateur retenu, on est sur un marché de redémarrage rapide, tiré par les emprunteurs jeunes et/ou aux revenus modestes. Au premier trimestre 2015, l’accession est en progression de 16% ; le nombre d’accédants modestes s’élève à 19% et celui des moins de 35 ans augmente de 12%. Autre preuve de l’importance du retour de cette clientèle composée essentiellement de primo-accédants, l’apport personnel moyen chute de 15.1% sur un an.