prestafinance-actualite-default-1

Evolution du marché de l’immobilier de l’ancien au 1er trimestre 2014

La baisse des prix s’est poursuivie au premier trimestre sur un marché immobilier de l’ancien divisé en deux, « dynamique », en région parisienne et dans les grandes villes françaises, « hésitant » sur le reste du territoire.
Le prix moyen au m² a reculé de 2.5% en France au 1er semestre mais s’est stabilisé à Paris (-0.4%) alors qu’il a baissé de 3.3% en province. Les six premiers mois de l’année ont vu le nombre de transactions progresser de 1% au plan national.
Le rétablissement annoncé du Prêt à Taux Zéro (PTZ) dans l’ancien, limité aux zones rurales et subordonné à la réalisation de travaux, ne permettra certainement pas de redynamiser le marché. Au sein des transactions réalisées, les secondo-accédants bénéficient des meilleures ventes immobilières au premier semestre, avec 56%, suivis par les primo-accédants (33%). Les investisseurs locatifs quant à eux ont chuté de 50%.