prestafinance-actualite-default-1

4 moyens de réduire le coût d’un crédit immobilier

1- Négocier les frais de dossier de la banque
Il est toujours possible de négocier une partie de ces frais. Ils sont facturés entre 1 et 1,5% du montant emprunté et sont réglés lors de la souscription. PRESTA FINANCE a négocié ces frais forfaitairement avec toutes les banques de l’ordre de 300 €.

2- Faire un prêt complémentaire
Même si les montants sont plafonnés, ces petits prêts sont octroyés à des taux préférentiels.
Dans le cas d’un investissement au titre de la résidence principale neuve, un prêt à taux zéro (PTZ) peut être proposé. Ce crédit, sans intérêt, s’adresse aux personnes achetant pour la première fois et soumis à revenus. De plus, le logement doit être aux normes écologiques (RT 2012 ou bien norme BBC).
Il existe également le prêt proposé par Action Logement (ex-1% Logement). Afin de souscrire à cet emprunt, il faut être salarié d’une entreprise privée d’au moins 10 personnes. Il permet de compléter le financement l’acquisition immobilière.

3- Réduire le coût de l’assurance du prêt
L’assurance de prêt représente une part important du coût du crédit. Néanmoins, il est possible d’économiser dessus en optant pour la délégation d’assurance et non pas le contrat groupe proposé par la banque prêteuse.

4- Economiser sur la garantie
La garantie financière la mieux adaptée doit être choisie. Différentes garanties existent :
– L’hypothèque : elle se fait sur le bien immobilier à financer en cours de construction ou sur un autre logement libre d’hypothèque détenu par l’emprunteur. Un acte authentique rédigé par le notaire est inscrit à la conservation des hypothèques.
– Le Privilège de Prêteur de Deniers : Cette garantie moins onéreuse s’applique aux logements anciens.
– La Caution Mutuelle : Elle n’exige pas de formalités. Elle est toutefois subordonnée au bon vouloir de la société de caution consultée. Cependant, une somme comprise entre 1,5% et 3% du montant emprunté est exigée. En effet, ce sont des organismes financiers qui se portent caution au regard de la banque. Au terme du prêt immobilier, une partie de la somme versée peut ou non être restituée.